loading...

Nausée matinales de grossesse: causes, problèmes et traitements

J’aimerais commencer cet article sur les nausées matinales de la grossesse par un avertissement évident. Comme nous le savons, toutes les grossesses sont différentes et chaque femme a ses propres limites de tolérance avec des symptômes variés. Parlez à votre médecin si vous vous sentez malade. Il peut vous aider!!!

Pourquoi appelle-t-on « nausée matinale »alors que nous les avons toute la journée?

« Nausées matinales » est un terme trompeur. Pour certaines femmes enceintes, la nausée est plus forte le matin et s’atténue au cours de la journée. Mais la nausée peut survenir n’importe quand et, pour beaucoup de femmes enceintes, elles durent toute la journée. L’intensité des symptômes peut également varier d’une femme à l’autre.

Le terme médical pour les nausées matinales est « nausées et vomissements de la grossesse ». Jusqu’aux trois quarts des femmes enceintes ont au moins quelques nausées ou vomissements au cours du premier trimestre, et environ la moitié d’entre elles n’ont que des vomissements.

Même une légere  nausée peut vous épuiser, et des accès de nausées et de vomissements 24 heures sur 24 peuvent vous épuiser et vous rendre malheureuse. Dans ce cas, n’hésitez pas à parler à votre médecin de vos symptômes et des traitements possibles.

Quand est-ce que les nausées matinales commencent et finissent habituellement?

Les nausées commencent généralement vers 6 semaines de grossesse, mais elles peuvent parfois débuter dès 4 semaines. La situation tend à empirer au cours du mois suivant.

Environ la moitié des femmes qui ont des nausées pendant la grossesse ressentent un soulagement complet vers 14 semaines.

Pour la plupart des autres, il faut environ un mois de plus pour que les nausées s’apaisent, bien qu’elle puisse réapparaître plus tard.

Est-il normal d’avoir des nausées matinales pendant toute la grossesse?

C’est rare, mais c’est normal pour certaines femmes enceintes: un faible pourcentage de femmes ont des nausées matinales qui durent jusqu’au deuxième et même au troisième trimestre.

Parlez quand même à votre médecin de famille si vous souffrez de nausées ou de vomissements après le premier trimestre. Des nausées matinales persistantes peuvent vous rendre la vie difficile, et un cas très grave peut mener à la déshydratation et vous empêcher de prendre le poids qu’il vous faudrait.

Quelles sont les causes des nausées et des vomissements pendant la grossesse?

Personne ne sait exactement ce qui cause les nausées pendant la grossesse, mais il s’agit probablement d’une combinaison des nombreux changements physiques qui se produisent dans votre corps. Quelques causes possibles incluent:

1. Hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG)

Cette hormone augmente rapidement au début de la grossesse. Personne ne sait comment l’hCG contribue à la nausée, mais cela semble particulièrement probable parce que le moment est opportun: les nausées ont tendance à atteindre un pic au même moment que les niveaux d’hCG. De plus, d’autres affections peuvent également faire grimper ce taux.

2. Oestrogène

Avec d’autres hormones, l’œstrogène est une autre cause possible parce qu’il augmente aussi rapidement au début de la grossesse.

3. Un sens de l’odorat augmenté et une sensibilité accrue aux odeurs

Il n’est pas rare qu’une femme enceinte se sente submergée par l’odeur d’un plat par exemple, et certains arômes déclenchent instantanément le stimulus. (Certains chercheurs pensent que cela peut résulter de niveaux plus élevés d’œstrogènes, mais personne ne sait avec certitude).

4. Un estomac sensible

Les voies digestives de certaines femmes sont tout simplement plus sensibles aux changements d’une grossesse précoce. De plus, certaines recherches suggèrent que les femmes atteintes de la bactérie Helicobacter pylori dans leur estomac sont plus susceptibles d’avoir des nausées et des vomissements. Cependant, toutes les études ne confirment pas ce lien.

5. Le stress

Des chercheurs ont proposé que certaines femmes sont psychologiquement prédisposées à avoir des nausées et des vomissements pendant la grossesse comme réponse anormale au stress. Cependant, il n’existe aucune preuve concluante à l’appui de cette théorie. Bien sûr, si vous avez constamment la nausée ou vomissez beaucoup, vous pouvez certainement commencer à vous sentir plus stressé!

Certaines femmes enceintes sont-elles plus susceptibles que d’autres de se sentir nauséeuses?

Vous êtes plus susceptible d’avoir des nausées ou des vomissements pendant votre grossesse si:

  • Vous êtes enceinte de jumeaux ou de multiples supérieurs. Cela peut provenir des niveaux plus élevés de hCG, d’œstrogènes ou d’autres hormones dans votre système. Vous êtes également plus susceptible d’avoir des symptômes plus prononcés que la moyenne. Par contre, ce n’est pas certain; certaines femmes portant des jumeaux ont peu ou pas de nausées.
  • Vous avez eu des nausées et des vomissements lors d’une grossesse précédente.
  • Vous avez des antécédents de nausées ou de vomissements comme effet secondaire de la prise de pilules contraceptives. Ceci est probablement lié à la réponse de votre corps à l’œstrogène.
  • Vous êtes sujet au mal des transports.
  • Vous avez des antécédents familiaux de nausées pendant la grossesse. Si votre mère ou vos sœurs ont eu de graves nausées matinales, il y a plus de chances que vous aussi.
  • Vous avez des antécédents de migraines.
  • C’est une fille. De multiples études ont révélé qu’environ 55 % des femmes ayant de fortes nausées et vomissements au cours du premier trimestre donnent naissance à une fille.

Est-ce que mes nausées auront des conséquences sur mon bébé?

Des nausées légères à modérées et des vomissements occasionnels dus aux nausées matinales ne feront pas de mal à votre bébé. Même si vous ne prenez pas de poids au cours du premier trimestre, ce n’est généralement pas un problème tant que vous pouvez rester hydratéé et garder un peu de nourriture. Dans la plupart des cas, votre appétit reviendra assez tôt et vous commencerez à prendre du poids.

Si la nausée vous empêche de manger une alimentation équilibrée, prenez une vitamine prénatale pour vous assurer d’obtenir les nutriments dont vous avez besoin.

Des vomissements plus forts et prolongés ont été associés à un risque accru de naissance prématurée, d’insuffisance pondérale à la naissance et de nouveau-nés de petite taille en raison de leur âge gestationnel. Cependant, une vaste étude menée auprès de femmes hospitalisées ayant des vomissements sévères a révélé que celles qui ont pu prendre au moins 6 à 7 kg pendant leur grossesse avaient des résultats qui n’étaient pas plus mauvais que ceux des autres femmes.

Les nausées matinales sont-elles le signe d’une grossesse en bonne santé?

Pas nécessairement. Il est vrai qu’un certain nombre d’études ont démontré que les femmes qui font des fausses couches sont moins susceptibles d’avoir eu des nausées. Si votre bébé ou votre placenta ne se développait pas correctement, cela signifie que vous auriez des niveaux inférieurs d’hormones de grossesse dans votre système. Donc, si c’est ce qui cause la nausée, il est logique que vous ne l’ayez pas.

Mais beaucoup de femmes avec des grossesses parfaitement normales ont peu ou pas de nausées pendant leur premier trimestre. Estimez-vous heureuse et ne vous inquiétez pas si vous n’en avez pas.

Comment puis-je atténuer mes nausées matinales?

Si vous avez un cas faible de nausées et de vomissements, certaines mesures relativement simples peuvent suffire à vous aider. Si ce n’est pas le cas, des médicaments sûrs et efficaces pourraient calmer votre estomac. Plusieurs des suggestions suivantes ne sont pas appuyées par des preuves tangibles, mais les obstétriciens et les sages-femmes les recommandent couramment, et de nombreuses femmes ne jurent que par par elles.

  • Mangez des repas légers et des collations fréquemment tout au long de la journée afin que votre estomac ne soit jamais vide. Les aliments riches en protéines et les glucides complexes peuvent être particulièrement utiles. Quoi que vous choisissiez, mangez lentement.
  • Ne vous allongez pas juste après avoir mangé, car cela peut ralentir la digestion.
  • Gardez des collations simples et légères près de votre lit. À votre réveil, mordillez quelques biscuits et reposez-vous pendant 20 à 30 minutes avant de vous lever. Le fait de grignoter des craquelins peut aussi vous aider à vous sentir mieux si vous avez des nausées au milieu de la nuit.
  • Levez-vous lentement le matin. Asseyez-vous sur le lit pendant quelques minutes, plutôt que de sauter directement vers le haut.
  • Évitez les aliments et les odeurs qui déclenchent la nausée. Si cela semble presque tout, il est normal de manger les quelques choses qui vous plaisent pour cette partie de votre grossesse, même si elles ne correspondent pas à une alimentation parfaitement équilibrée.
  • Mangez de préférence des plats froids ou à température ambiante parce que les aliments chauds ont tendance à avoir un arôme plus prononcé.
  • Ne mangez pas d’aliments gras parce qu’il faut plus de temps pour les digérer. Évitez également les aliments épicés, acides et frits qui peuvent irriter votre système digestif.
  • Brossez vous les dents et rincez votre bouche après avoir mangé.
  • Buvez entre les repas, mais ne buvez pas trop car vous aurez moins faim.
  • Siroter des boissons régulièrement tout au long de la journée est une bonne méthode pour rester hydraté. La couleur de votre urine indique si vous recevez suffisamment de liquides: elle doit être claire ou jaune pâle. Si elle est jaune foncé, c’est un signe que vous devez boire plus.
  • Les boissons gazeuses froides peuvent être plus faciles à ingérer. Certaines femmes trouvent aussi les boissons  comme la limonade, plus attrayantes. Si vous vomissez beaucoup, essayez une boisson pour sportifs qui contient du glucose, des sels minéraux et du potassium.
  • Soyez conscient des déclencheurs non alimentaires de vos nausées. Il peut s’agir d’une pièce chaude ou étouffante, d’une odeur de parfum , d’une promenade en voiture ou même de certains stimulis visuels, comme des lumières clignotantes.
  • Prenez un bol d’air frais en vous promenant ou en ouvrant une fenêtre.
  • Détendez-vous et faites des siestes quand vous le pouvez car les nausées peuvent empirer si vous êtes fatigué.
  • Regarder une émission de télévision ou passer du temps avec un(e) ami(e) peut soulager le stress et vous faire oublier votre inconfort.
  • Essayez l’hypnose. Bien qu’il n’ y ait aucune preuve qu’ellel aide à soulager les nausées matinales, elle s’est avéré efficace pour combattre les nausées pendant la chimiothérapie par exemple.
  • Prenez vos vitamines prénatales avec de la nourriture ou juste avant le coucher. Vous pouvez également demander à votre médecin si vous pouvez passer à une vitamine prénatale avec peu ou pas de fer, au moins pour le premier trimestre, parce que ce minéral peut être dur pour votre système digestif. Si la vitamine prénatale vous donne toujours des nausées, demandez à votre médecin si vous pouvez arrêter de la prendre jusqu’à ce que vos nausées diminuent, du moment que vous prenez un supplément d’acide folique pour réduire le risque d’anomalies du tube neural.
  • Essayez le gingembre. Certains jurent par ce remède alternatif pour calmer les maux d’estomac et soulager les nausées. Manger des bonbons au gingembre ou du gingembre cristallisé peut aussi aider.  Attention toutefois à la prise de poudre de racine de gingembre en gélules. Bien que celles-ci puissent également apporter un certain soulagement, il n’ y a aucun moyen de savoir quelle quantité de l’ingrédient actif elles contiennent. Consultez votremédecin avant de les prendre.
  • Essayez la menthe poivrée. Certaines femmes sont soulagées de siroter du thé à la menthe ou de sucer des bonbons à la menthe, surtout après avoir mangé.
  • Porter une bande d’acupression. Ce bracelet en coton doux est souvent vendu dans les pharmacies. Lorsque vous le mettez, un bouton en plastique appuie sur un point d’acupression situé sous le poignet. Ce dispositif simple et peu coûteux, conçu pour prévenir le mal de mer, a aidé certaines femmes enceintes à surmonter les nausées matinales, bien que la recherche suggère qu’il pourrait s’agir en grande partie d’un effet placebo.
  • Pensez à consulter un acupuncteur qui a de l’expérience dans le traitement des nausées pendant la grossesse.
  • Essayez l’aromathérapie. Certaines femmes trouvent les parfums comme le citron, la menthe ou l’orange utiles. Utilisez un diffuseur pour disperser les huiles essentielles, ou déposez une ou deux gouttes sur un mouchoir que vous emportez avec vous pour renifler chaque fois que vous commencez à vous sentir mal à l’aise. Les huiles essentielles sont très concentrées, il faut donc en utiliser très peu.

Existe-t-il des médicaments pour les nausées matinales?

Si rien d’autre ne vous a soulagé, parlez-en à votre médecin pour savoir comment apaiser les nausées. Il n’est pas nécessaire de continuer à souffrir, et attendre trop longtemps avant de prendre les médicaments appropriés peut rendre votre problème plus difficile à traiter.

Et si vous prévoyez de tomber à nouveau enceinte, commencez à prendre une multivitamine avant et tout au long de la grossesse. Elle peut aider à prévenir les nausées matinales aigues, mais personne ne sait pourquoi.

Et si j’ai tellement la nausée que je ne peux rien garder pour moi?

Si vos nausées et vos vomissements sont si graves que vous ne pouvez rien garder dans l’estomac, y compris l’eau, le jus de fruits, la nourriture, les vitamines prénatales, ou les médicaments, vous avez probablement un état appelé hyperémèse gravidique. Dans ce cas, il se peut que vous ayez besoin d’un traitement spécifique.

Parlez à votre médecin ou gynécologue si:

  • Vous perdez trop de poids.
  • Vous avez des nausées et des vomissements après la neuvième semaine de votre grossesse.
  • Vous avez des nausées et des vomissements après la 20e semaine de grossesse.
  • Vous vomissez du sang.
  • Vous avez des vertiges quand vous êtes debout.
  • Vous présentez des signes de déshydratation, y compris une urine foncée ou des mictions peu fréquentes.
  • Vous avez des douleurs abdominales, de la fièvre, des maux de tête ou des gonflements à l’avant du cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *